.

Effondrement de deux immeubles Casablanca: Premires pluies, premiers

X
  • -

  • Effondrement de deux immeubles Casablanca: Premires pluies, premiers

    dgts
    Les premires prcipitations qua connues Casablanca, dans la nuit de lundi, ont provoqu leffondrement de deux immeubles contigus sis Hay Arsat Benslama. Selon les tmoignages recueillis sur place, cinq personnes, parmi les locataires, seraient dans le coma. Les riverains dplorent larrive tardive des secours et les promesses de relogement non tenues.


    Cest hier, vers six heures du matin, que les deux immeubles situs la rue n5 du vieux quartier de Arsat Benslama, -non loin des halls d'exposition de la foire de Casablanca-, se sont affaisss. Parmi la dizaine de blesss, cinq seraient dans le coma selon des tmoignages recueillis sur les lieux. Les services de la mtorologie nationale ont indiqu que Casablanca a enregistr 41 mm de pluie dans la nuit de lundi mardi.
    Ces prcipitations, les premires de cette importance Casablanca pour cet hiver, ont provoqu la destruction de ces vieilles btisses en pis, situes dans ce quartier de la vieille mdina qui a dj connu pareils sinistres en 1996, 2001 et 2008.
    Hier, sur le terrain vague qui fait face aux immeubles, les familles sinistres ont dress des tentes de fortune pour y passer la nuit. Mais pour combien de temps?
    Les autorits locales, avec le Rais El Jamaa, sont venues ce matin et sont reparties en nous disant: hna maakoum tmoigne un jeune homme dont on peut voir la maison ventre, et qui ne semble pas croire la solidarit municipale.
    Ce camp de toile improvis, mais qui risque de durer aux dires des riverains, a t encercl par des barrires mtalliques dresses par la police. Cest donc une situation difficile qui se profile lhorizon de ces Casablancais de la mdina:
    Nous avons tout perdu. Nous souffrons de cette situation depuis 1986. On nous ment tout le monde connat cette situation mais personne ne fait rien.
    Les rats mais pas les ruines
    Rais el jamaa nous avait dit quun boulevard est prvu la place de notre quartier et que le relogement se fera par secteurs dhabitations. Certains lont effectivement t Tacharouk et dautres Hay Enassim. Et nous, devrons-nous attendre la prochaine catastrophe?
    Cet tat de vtust a t aggrav, selon un des habitants, par la dmolition de Derb Essofi (mitoyen de Arsat Benslama) et qui aurait rendu encore plus vulnrables ces vielles constructions. Chose qui a fait dire lun dentre eux: On accepte les rats mais pas la ruine...
    L'anne passe la mme priode, le Maroc avait galement enregistr de trs fortes prcipitations, les plus importantes depuis deux dcennies, qui avaient provoqu des pertes humaines et d'importants dgts matriels. Une quarantaine de personnes avaient perdu la vie, emportes par des crues d'oueds ou la suite de leffondrement de leurs maisons.


    Auteur : aufait

1. 0 1.

2,525, 26-09-2016 21:58.

...
X